Retour à la liste des textes

régné, il n'auroit pas du moins si tôt mis en place un homme du caractère de Monsieur Cholier. Quelques personnes assurent même qu'il a fait tous ses efforts pour engager le Régent à le détourner de cette nomination, insistant beaucoup auprès de luy à faire encore continuer Monsieur Ravat qu' il prétendoit être absolument nécessaire dans la conjoncture présente des affaires qui étoient très difficiles à conduire & qui demandoient une personne qui y fut initiée comme l’étoit Monsieur Ravat. En général le public, peu satisfait des manières de ce dernier, & même jaloux de le voir occuper si longtemps une place qui doit appartenir à tous les bons citoyens, a été très ravi d'en être débarrassé. Avec cela, il y a lieu de croire qu'on sera content de Monsieur Cholier. Il est d'un facile accès, chaud ami, assez plein de franchise & de loyauté, actif & d'une prompte expédition, mais il aura, je pense, peu de crédit sur l’esprit du gouverneur qui, de son côté, ne lui accordera pas une confiance aussi grande que le demande la place qu'il occupera. Le temps au reste nous en apprendra davantage.

Dudit mois de décembre Quelque temps avant la fin du mois, Mrs de la cour des monnoyes nommèrent six d'entre eux pour aller à Paris complimenter le Roy & Mr le Régent. Les députés furent Monsieur Dugas, qui doit porter la parole, Monsieur Cholier, tous deux présidents, Monsieur Croppet de Saint Romain

Table des matières

Licence Creative Commons Tous les contenus de ce site sont sous license Creative Commons Licence Attribution-ShareAlike 4.0 International