Retour à la liste des textes

leurs compliments au Roy & au Régent, y étant présentés par Mr le maréchal de Villeroy qui les a aussi bien receûs & régalés dans son hôtel. Depuis le 15 de ce mois jusqu'à la fin, le froid a été assez vif. La Saosne a été même prise jusqu'au pont de Saint Vincent.

Pendant la présente année 1715, on a continué à travailler au pied d'estal de la statue équestre de la place de Bellecour, aussi bien qu'à l’embellissement de cette place au moyen des maisons qu'on y doit construire du côté du Rhosne & de la Saosne. On avait déjà jeté les fondements des cinq du côté de la Saosne, mais les mauvaises affaires survenuës dans le commerce, la disette & la rareté de l’argent en ont fait cesser l’ouvrage & la construction. On a aussi, pendant la courante année, commencé la construction des maisons de la ruë Saint Dominique, du côté des Pères Jacobins qui ont vendu une partie de leur jardin aux demoiselles de Saint-Maurice Perrachon, pour l’emplacement de ces maisons qu'elles font bâtir qui se trouvent élevées à la fin de cette année à la hauteur d'environ 4 ou 5 pieds hors de terre. Cette même année, on a relevé & élargi considérablement le quay des Célestins depuis leur église

Table des matières

Licence Creative Commons Tous les contenus de ce site sont sous license Creative Commons Licence Attribution-ShareAlike 4.0 International